Incarnation

Incarnation

Je suis poussière issue de rien,
perdue entre les cuisses du néant.
Je suis le feu, l’or, je suis l’azur
un je ne sais quoi de ton rêve je ne sais où.

Je suis- dis-moi laquelle de tes larmes
qui prend feu au milieu de la nuit.
L’étincelle sur ta joue je suis,
allumant la chair bleue et tendre
de ton corps d’utopie.

Je suis le va et vient de tes marées
ouvrant découvrant
ton sable fauve sous les rides d’eau.
Le cri rauque des mouettes je suis,
piquant ton ciel de paillettes rubis.

Je suis l’ombre dénouée
libérant sous ton front la giclée de l’écume
Je suis le feu, l’or, je suis l’azur
un je ne sais quoi de ta raison je ne sais où.

Je suis
tous les visages
le feu, l’or, l’azur.
Je suis.

décembre 2017
Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
Reload Image

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé !!